Voyager à Dubaï : combien ça coûte ?

Dubaï est une destination qui fait rêver. Immortalisée par son île artificielle en forme de palmier, cette ville du Moyen-Orient reste avant tout une capitale de la démesure. La métropole cosmopolite à l’allure futuriste reste plus accessible que beaucoup le pensent. Pour vous donner une idée du budget d’un séjour aux Émirats, voici quelques indices pour les dépenses.

Le billet d’avion et le transport à Dubaï

Il faut prévoir autour de 400 euros pour le billet d’avion Paris-Dubaï. Ce prix correspond à un aller-retour. D’autres compagnies proposent des places à partir de 300 euros. Il faudra toutefois réserver très tôt. Pour ce qui est de la date, il vaut mieux venir en hiver. Cette ville en plein désert connait des températures record en période estivale. Une fois sur place, vous pouvez prendre les transports en commun. Le ticket de métro est à 1 euro. Les courses en taxi reviennent un peu plus chères. Il faut 20 euros pour un trajet. Cela dit la prestation est au top. Quelques mots d’anglais seront utiles dans cette jungle urbaine.

Le prix de l’hébergement pendant le séjour

Dubaï est connue pour ses gratte-ciels et ses résidences de luxe. Cela dit, les nuitées restent abordables. Comptez autour d’une centaine d’euros pour passer votre nuit dans une chambre standard. Le rapport qualité-prix est au rendez-vous. A l’instar du quartier de Jumeirah, certaines parties de la ville sont plus accessibles que d’autres. Pour bénéficier d’une vue sur la mer et de quelques commodités supplémentaires, prévoyez 200 euros. Dubaï est une ville où le fast-food règne en maître. Un plat dans les nombreux établissements proposant la restauration rapide vous coutera autour de 10 euros. Achetez votre nourriture à prix réduit dans les galeries marchandes de la ville. Manger des plats gastronomiques dans un restaurant local vous fera débourser autour de 25 euros.

Quels sont les moyens de transport utilisés au Cambodge ?

Le Cambodge se trouve au sud-est de l’Asie. Ce pays a un paysage très diversifié. Pour parcourir les plaines basses, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench